Présidentielle américaine

Courroux et intox: la recette de la contre-attaque Trump

Trump lors du discours du 5 novembre.
Trump lors du discours du 5 novembre. - Photo News

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le plan ne s’est pas déroulé sans accroc. A mesure que les dépouillements avançaient dans les Etats clefs ce vendredi, le président Trump s’est renfrogné. Les votes anticipés et par correspondance, largement favorables à son rival démocrate Joe Biden, ont été violemment pris pour cible par le président. Blessé, furieux, pour Donald Trump, tous les votes comptabilisés après la fermeture des bureaux de vote sont tout simplement « frauduleux ». Pas de preuve, ni de justification, ni de réponses aux questions des journalistes atterrés qui ont suivi sa conférence de presse agressive dans la nuit de jeudi à vendredi : fraude, annonce de victoire, menaces.

En 24 heures, voyant ses chances de victoire s’amenuiser, Donald Trump a vu de plus en plus rouge. Quatre moments clefs pour comprendre l’escalade.

1

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct