Coronavirus: personne n’a vérifié la qualité des tests rapides approuvés par la Belgique

Le test rapide de la société wallonne Coris est hors jeu, pour l’instant. © Belga.
Le test rapide de la société wallonne Coris est hors jeu, pour l’instant. © Belga. - Belga.

Les tests antigéniques rapides, c’est le nouveau dada de nos ministres de la Santé. Jeudi soir, ils annonçaient que ce type de tests ferait désormais partie intégrante de la stratégie belge, à côté des traditionnels PCR. Ces tests ayant l’avantage de livrer un résultat en 15-20 minutes, un peu à la manière d’un test de grossesse (un professionnel bien protégé enfonce une tigette dans votre nez, puis cette tigette est plongée dans une solution et au bout d’environ un quart d’heure, le petit « boîtier » affiche un résultat positif ou négatif).

Reste à choisir les firmes auprès de qui l’Etat, les Régions ou les hôpitaux pourront passer commande. Car il existe des dizaines de modèles sur le marché. L’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) a donc été chargée de définir une liste de tests rapides recommandés. Et seuls les tests présents sur cette liste seront remboursés. Ne pas être retenu fait donc perdre toute chance d’obtenir une commande d’une institution belge.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct