Baromètre de la relance: le gouvernement De Croo tente de panser les plaies sociales du reconfinement

En prenant des mesures de soutien socio-économique, le gouvernement veut tenter d’amortir le choc de la crise sanitaire pour des milliers de travailleurs.
En prenant des mesures de soutien socio-économique, le gouvernement veut tenter d’amortir le choc de la crise sanitaire pour des milliers de travailleurs. - belga

Les fermetures successives de l’Horeca, puis des commerces dits non essentiels ont un impact financier très important pour un grand nombre de travailleurs et leurs familles. Le gouvernement a d’abord pris les mesures sanitaires urgentes, et est revenu vendredi, comme promis, avec un volet de compensations sociales, histoire de tenter d’amortir le choc, et sachant, c’est à craindre, que le déconfinement devrait cette fois être plus progressif qu’après la première vague.

Au rang des nouveautés ou des mesures majeures, on relèvera le soutien au secteur médical, le chômage temporaire à nouveau généralisé jusqu’au 31 mars 2021, le droit passerelle amplifié et une ouverture à la mobilité des travailleurs au chômage et des pensionnés, pour aider, s’ils le souhaitent, l’enseignement et les soins de santé, en criante pénurie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct