Près de 900 PV pour les chauffeurs de la Stib en 2019

Près de 900 PV pour les chauffeurs de la Stib en 2019
Photo News

Les chauffeurs et conducteurs de la Stib ont écopé de 899 procès-verbaux l’année dernière, contre 591 en 2018, écrit samedi La Capitale. Cette augmentation s’explique notamment par des excès de vitesse et des infractions liées au piétonnier d’Ixelles.

Selon les statistiques de la ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt, communiquées à la suite d’une question du député régional David Weytsman (MR), on constate une tendance à la hausse du nombre de PV ces trois dernières années. «Cette augmentation est essentiellement due au nombre de procès-verbaux pour excès de vitesse», ajoute la ministre Groen. «Ils sont liés notamment à la multiplication du nombre de zones 30 et du nombre de radars mais aussi au nombre d’amendes administratives pour avoir circulé dans la zone piétonne d’Ixelles.»

Le montant global de ces procès-verbaux avait représenté quelque 42.000 euros, à payer par les responsables des infractions.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct