Coronavirus : peu importe les coûts, le Belge favorable à la constitution de stocks stratégiques

74
% des sondés se disent favorables à la constitution de stocks stratégiques publics de produits médicaux, y compris en tenant compte du risque de péremption de ces produits et des coûts liés à ce risque.
74 % des sondés se disent favorables à la constitution de stocks stratégiques publics de produits médicaux, y compris en tenant compte du risque de péremption de ces produits et des coûts liés à ce risque. - Pierre-Yves Thienpont.

Face à une crise sanitaire, sociale et économique sans précédent, le CNCD 11.11.11 a sondé les Belges sur le monde d’après qu’ils souhaiteraient voir émerger. Premier enseignement : les attentes sont partagées de manière équivalente par les Wallons, les Bruxellois et les Flamands, découvre-t-on dans le sondage.

Dans la lutte contre le virus, il ressort que 74 % des sondés se disent favorables à la constitution de stocks stratégiques publics de produits médicaux, y compris en tenant compte du risque de péremption de ces produits et des coûts liés à ce risque. Au mois de mars, on apprenait que le précédent gouvernement avait fait détruire un stock de masques FFP2, arrivés à leur date de péremption. Dans un souci d’économie, l’ancienne ministre de la Santé Maggie De Block (VLD) avait pris la décision de ne pas les renouveler.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct