SC Charleroi: la forteresse n’est plus imprenable

@News
@News

Jamais depuis le début de la saison, le Sporting de Charleroi n’avait concédé autant d’occasions à son adversaire que ce vendredi à Malines. « Je n’estime pas que c’est notre moins bon match sur le plan défensif cette saison. Pour moi, il n’y avait pas de faute à la base du coup franc qui mène au 1-0 et ensuite on encaisse sur une frappe lointaine, puis sur un penalty », expliquait Karim Belhocine après la partie. Si on peut lui donner raison sur cette analyse brute des buts encaissés, les chiffres ne mentent pas. Cela faisait plus d’un an que Charleroi n’avait pas pris trois buts – c’était le 21 septembre 2019 (0-3 face à Saint-Trond) – et ce n’est d’ailleurs que la troisième fois que le matricule 22 concède autant de buts en un match sous le mandat de Karim Belhocine (Charleroi avait perdu 3-1 à Zulte le 19 août 2019).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct