Michel-Ange Balikwisha: «Un manque de com’»

Pour Michel-Ange Balikwisha, les errements du Standard lors des 45 premières minutes à l’Antwerp s’expliquent notamment par un manque de communication entre les joueurs. « Il y a eu un manque de « coaching » en première période, on ne se parlait pas entre nous », estime le joueur de 19 ans. « Parfois, j’allais presser la défense alors que je ne devais pas, mais personne ne me le disait. Parfois, Nico (Gavory) pouvait monter mais Noé (Dussenne) ne lui parlait pas. Je pense qu’on ne peut pas dire qu’il y avait une différence de qualité entre nous et l’Antwerp. On l’a vu en deuxième mi-temps, une fois qu’on jouait ensemble, nous étions à leur niveau. Au final, je pense que ce partage est mérité. » Un avis qui diverge de celui de Lior Refaelov . « Le Standard nous a volé deux points… », osait le buteur anversois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct