Quand la Banque de l’Union européenne est accusée de négliger les droits de l’Homme

Quand la Banque de l’Union européenne est accusée de négliger les droits de l’Homme

Le corridor de Marsyangdi, au Népal, ne vous dit probablement rien. Mais depuis 2018, la ligne de transport d’électricité qui suit le fleuve du même nom crée des maux de tête aux populations locales, qui s’estiment lourdement (et négativement) impactées par un projet sur lequel personne ne les a consultées. Estimé à 270 millions d’euros, il est financé à hauteur de 95 millions par la Banque européenne d’investissement (BEI), le plus grand prêteur multilatéral du monde, devant la World Bank.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct