Aujourd’hui comme hier, «Rebecca» hante: nouvelle version sur Netflix

Dans la version trop léchée de Wheatley, impériale, Kristin Scott  Thomas fait de l’ombre à tous, même à la jeune Lily James.
Dans la version trop léchée de Wheatley, impériale, Kristin Scott Thomas fait de l’ombre à tous, même à la jeune Lily James. - D.R.

Quelle fascinante comparaison entre deux adaptations du chef-d’œuvre littéraire de Daphné du Maurier à quatre-vingts ans d’intervalle ! Se pose la question de l’interprétation et du regard. En 1939, Alfred Hitchcock adapte son roman L’auberge de la Jamaïque, mais l’écrivain, issue d’une famille londonienne bourgeoise et bohème, bisexuelle qui fait des Cornouailles son paradis sur terre, n’y reconnaît pas son œuvre. Elle est donc désespérée quand elle apprend qu’un an plus tard, c’est à nouveau lui qui va adapter un autre de ses romans, Rebecca. Le film, avec Joan Fontaine et Laurence Olivier (qui aurait préféré Vivien Leigh et le fera sentir à sa jeune partenaire), est un énorme succès, reçoit deux Oscars (celui du meilleur film et celui de la meilleure photographie) et l’aval de Daphné du Maurier.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct