ALEGrO: la prise est branchée entre la Belgique et l'Allemagne (2)

Le projet ALEGrO a nécessité deux ans de travaux et un investissement de 500 millions d'euros. Il constitue un maillon indispensable de la construction d'un réseau européen intégré, la Belgique étant déjà interconnectée avec le Royaume-Uni, la France et les Pays-Bas.

Grâce à la collaboration entre Elia (gestionnaire du transport d'électricité en Belgique) et Amprion (pendant allemand), cette liaison - dont 49 kilomètres de câbles souterrains traversent le territoire belge - permet désormais aux deux pays de s'échanger 1 GW d'électricité additionnelle, soit l'équivalent de la consommation électrique d'une ville d'un million d'habitants ou la production d'une centrale nucléaire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct