Excel Mouscron: Gérard Lopez s’attendait à un départ compliqué

Actuellement, Gérard Lopez a plus de satisfactions avec le Losc et Boavista qu’avec Mouscron.
Actuellement, Gérard Lopez a plus de satisfactions avec le Losc et Boavista qu’avec Mouscron. - Belga

Depuis cet été et le rachat de l’Excel Mouscron, Gérard Lopez s’est aussi offert Boavista à la mi-octobre. Le club portugais flirte avec la zone rouge après sept journées, mais laisse entrevoir un avenir nettement plus radieux que l’Excel dans l’état actuel des choses. Le lundi 2 novembre dernier, Boavista a notamment battu Benfica en championnat. Le mercato du club portugais semble aussi avoir été mieux ficelé que celui réalisé à l’Excel. Adil Rami ou encore Angel Gomes, qui a signé à Lille avant d’être prêté dans la foulée au Portugal, sont revenus renforcer le club basé à Porto. « La totalité du rachat de Boavista se situe à peu près à 20 millions d’euros. On a eu un mercato assez énorme pour un club portugais : on a fait rentrer 17 jeunes joueurs. On a constitué un effectif de grande qualité, il faut encore que ça prenne, que les joueurs apprennent à se connaître. On s’attend à ce que le club joue la première moitié du tableau », a expliqué Gérard Lopez, dans un article du Paperjam, un magazine publié au Grand-Duché.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct