Mélenchon brigue la présidentielle française:«Une lumière dans la nuit!»

La troisième fois sera-t-elle la bonne pour Jean-Luc Mélenchon? L’Insoumis l’espère.
La troisième fois sera-t-elle la bonne pour Jean-Luc Mélenchon? L’Insoumis l’espère. - AFP.

Il a choisi son moment. Aux États-Unis, le vent de l’histoire vient de souffler la présidence Trump. Dans les hôpitaux, patients et soignants se prennent de plein fouet la deuxième vague de Covid. La France est bouleversée par des attentats. Mais il était écrit que Jean-Luc Mélenchon devait laisser son empreinte ce 8 novembre 2020. Un petit pas pour l’histoire mais un grand pas pour l’Insoumis. Un an et demi avant l’échéance, plus personne ne devra ignorer qu’il rêve encore de décrocher sa lune.

Le voilà pour la troisième fois candidat à la présidentielle française, a-t-il annoncé sur TF1. À une condition : il lui faudra pour cela recevoir l’onction d’au moins 150.000 parrainages populaires. Et qu’après ça, on ne le traite plus d’autocrate ! D’ailleurs, samedi, alors qu’il réunissait ses troupes, personne n’a moufté quand il a lancé : « Si quelqu’un d’autre veut y aller, c’est le moment de se déclarer ! ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct