Des trois Grands Tours, le Giro a été le plus impacté

Tour de France (29 août-20 septembre)

Lors de la première journée de repos, quatre personnes issues de l’encadrement de quatre équipes différentes (AG2R La Mondiale, Cofidis, Ineos, Mitchelton) avaient connu un résultat positif au Covid et avaient dû partir.

Le directeur du Tour, Christian Prudhomme, avait lui aussi quitté l’épreuve pour s’isoler durant sept jours.

Mais aucun coureur de la Grande Boule n’a été contaminé, et aucune équipe n’a accumulé deux cas qui auraient été synonymes d’exclusion de course. « Le virus rôde mais la caravane passe », avait résumé Pierre-Yves Thouault, le numéro 2 du Tour, dans un soulagement évident.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct