Train du futur: Virgin Hyperloop réalise un premier test avec des passagers

Le train a embarqué deux passagers, des salariés de Virgin Hyperloop, qui ont parcouru dimanche, sur une piste d'essai, 500 mètres à 15 secondes, atteignant 172 km/h, selon un communiqué de la société.

Le système Hyperloop, que Virgin n'est pas le seul à développer, fait léviter des capsules ("pods" en anglais) pouvant aller de 1.000 à 1.200 km/h.

Elles se succéderaient à grande cadence dans des tubes à basse pression posés sur des pylônes. "Je ne peux pas vous dire combien de fois j'ai entendu, +est-ce que l'hyperloop est sûr ? " Grâce à ce test avec des passagers, nous avons répondu avec succès à cette question", se félicite Jay Walder, directeur général de Virgin Hyperloop.

Ce concept d'Hyperloop a été lancé en 2013 par le milliardaire Elon Musk, patron du fabricant de voitures électriques Tesla et de l'entreprise d'exploration spatiale SpaceX.

Mais d'autres start-up se son engouffrées dans la brèche avec notamment outre Virgin, l'américaine Hyperloop Transportation Technologies (HyperloopTT ou HTT) et la canadienne TransPod.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct