Londres veut que les entreprises dévoilent leur risque climat, lance un emprunt "vert"

Le Royaume-Uni va forcer les entreprises à rendre public cet impact à partir de 2025, ce qui en fait le plus avancé du G20 en la matière, a assuré le ministre devant le Parlement dans un discours sur l'avenir du secteur financier britannique.

Cette mesure concernera les entreprises commerciales, les banques, les groupes de construction, les assureurs, les gérants d'actifs ou encore les fonds de pension.

La publication de ces données devra permettre aux investisseurs et aux entreprises de mieux évaluer l'impact financier de la crise climatique et d'accompagner la transition verte du pays qui veut être neutre en carbone en 2050.

Plus tôt dans la journée, lors d'un sommet virtuel sur la finance verte, le Green Horizon Summit, le régulateur britannique des marchés, la FCA (Financial Conduct Authority) avait annoncé que dès le 1er janvier les grandes entreprises devraient révéler cet impact.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct