Le procès des attentats de Barcelone s’ouvre pour trois jeunes accusés

Le 18 août 2017, au lendemain de l’attentat sur les Ramblas à Barcelone, l’émotion et l’hommage aux victimes.
Le 18 août 2017, au lendemain de l’attentat sur les Ramblas à Barcelone, l’émotion et l’hommage aux victimes. - AFP.

Elise Gazengel

Plus de trois ans après les attentats de Barcelone et Cambrils, à 100 km au sud-ouest de la capitale catalane, trois membres présumés de la cellule djihadiste responsable des faits seront jugés dès mardi. Mais ce procès débute sur fond de désaccords entre les parties accusatrices sur la responsabilité des accusés : pour le ministère public, ils ne peuvent être jugés pour les assassinats perpétrés par les terroristes abattus par la police, alors que pour plusieurs accusations populaires (une douzaine, au total), ils doivent répondre de ces 16 personnes tuées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct