Standard: Philippe Montanier a divisé son groupe en trois

Gavory a besoin de repos.
Gavory a besoin de repos. - PN

En termes purement mathématiques d’abord, avec trois revers de rang concédés sur la scène de l’Europa League (contre les Rangers, à Lisbonne et à Poznan) et un bilan de 5 points sur 12 en championnat, mais aussi et surtout en termes de jeu.

C’est ce qui inquiète au premier plan. Si elle s’en est sortie miraculeusement avec un point dimanche à l’Antwerp, l’équipe liégeoise a affiché, sur la pelouse du Bosuil, des limites déjà aperçues, en championnat, à Saint-Trond, où elle n’avait jamais eu voix au chapitre, et face à Ostende, où elle avait été dominée dans de nombreuses séquences de match. Mais pas autant qu’à Deurne où tout, pendant la première demi-heure de jeu, a tourné de travers, avec une défense (à cinq) terriblement fébrile, un entrejeu dominé de la tête et des épaules et qui a multiplié les pertes de balle et une attaque fantomatique. Et, à nouveau, des cadres de l’équipe dans l’incapacité de retrouver leur niveau, à l’image d’un Samuel Bastien dont on a eu parfois l’impression qu’il se cachait.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct