Le baromètre, cet indispensable dans l’arsenal anti-covid

Le baromètre, cet indispensable dans l’arsenal anti-covid

C’était devenu l’Arlésienne. Mais le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke a mis fin au suspens : le baromètre corona est enterré. En fait, l’idée vit toujours, mais l’objet-dont-plus-personne-n’osait-prononcer-le-nom va être réinventé. Pour oublier la première mouture qui s’est perdue dans les limbes, on passera peut-être au « coronamètre », ou au « confinomètre ». Mais qu’importe le nom, pourvu qu’on ait l’outil. Car ce baromètre doit devenir le point de repère dans la tempête.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct