Les multiples facettes du DVD lyrique

Les multiples facettes du DVD lyrique

C’est le cas pour deux productions que le spectateur belge ne verra pas cette année. Le Falstaff de Laurent Pelly (Bel Air), qui devait être le spectacle de fête à la Monnaie, nous arrive du Teatro Real à Madrid où il bénéficie de la direction ardente de Daniele Rustioni et d’une distribution très homogène emmenée par un Roberto de Candia très idiomatique. Scéniquement, le travail de Pelly respecte la tradition en dépit de ses costumes contemporains. Son décor unique, mis à toutes les sauces, devient hélas parfois répétitif.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct