Le négociateur palestinien Saeb Erekat meurt du Covid-19

Saeb Erekat, un négociateur acharné, partisan de la solution des deux Etats, Israël-Palestine, vivant côte à côte pacifiquement.
Saeb Erekat, un négociateur acharné, partisan de la solution des deux Etats, Israël-Palestine, vivant côte à côte pacifiquement. - ABBAS MOMANI/AFP.

On le reconnaissait à sa large carrure et à son débit effréné lorsqu’il répondait dans un anglais parfait aux questions des journalistes télés. Décédé ce mardi à 65 ans, de complications liées au Covid-19 dans un hôpital de Jérusalem-Ouest où il était depuis plusieurs semaines dans le coma, Saeb Erekat incarnait depuis les années 1980 les négociations de paix avec Israël. À la fois architecte et VRP, toujours prompt à réagir aux annonces israéliennes et à enchaîner les rounds de pourparlers. Avec sa disparition, c’est le principal avocat palestinien de la solution à deux Etats, stratégie aujourd’hui moribonde, qui s’en va.

Depuis la conférence de Madrid en 1991, « Docteur Saeb » aura été de toutes les tractations, exceptées Oslo. Cet été encore, entre deux confinements, on l’a vu braver la chaleur de son fief de Jéricho pour dénoncer les visées annexionnistes israéliennes devant un parterre de diplomates étrangers.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct