Le GP F1 des Pays-Bas une semaine après la Belgique en 2021: «Ça ne nous enchante pas», admet Vanessa Maes

Photonews
Photonews

Les promoteurs du championnat du monde de Formule 1 ont publié mardi le calendrier 2021. Et à le lire, on se dit que la pandémie du Covid 19 est bientôt derrière nous aux yeux des manitous de la F1. Alors que cette saison 2020 fortement bousculée par la pandémie se sera exclusivement disputée en Europe avant de s’achever à Bahreïn puis Abou Dhabi, après un petit passage (ce week-end) en Turquie, on retrouvera en 2021 un calendrier très semblable à celui des dernières années. Et donc très diversifié, en passant d’un continent à l’autre, et en commençant comme d’habitude par l’Australie (le 21 mars). Audacieux, mais bon, pourquoi pas ? Précision supplémentaire : les promoteurs de la F1, qui vont désormais soumettre leur projet à l’approbation du Conseil mondial de la F1, entendent bien que ces Grands Prix soient disputés « public admis ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct