Allemagne: la défense prend l’eau, Joachim Löw ne change pas de cap

Photo News
Photo News

«  Pour l’instant, je ne vois aucune raison de les convoquer », a-t-il répété mardi, en réponse à une question qui incluait aussi le cas de l’attaquant Thomas Müller, redevenu une star au Bayern Munich, et lui aussi exclu de l’équipe nationale.

Mercredi, pour le match amical contre la République tchèque, le coach de 60 ans, en fonction depuis 2006, alignera pourtant de nouveau une équipe B, orpheline d’une dizaine des cadres habituels.

Ceux qui ne sont pas touchés par le Covid (Havertz, Can, Süle), ou blessés (Kimmich, Kehrer, Draxler, Klostermann) sont laissés au repos jusqu’aux deux matches de Ligue des nations samedi et mardi prochain contre l’Ukraine et l’Espagne.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct