Venanzi-Fornieri, la rupture avec quelles conséquences pour le Standard?

Photonews
Photonews

Dans le football et les affaires, tout peut évidemment aller très vite. La vérité d’un jour n’est forcément celle du lendemain. En août dernier, le Standard annonçait ainsi un accord avec le célèbre homme d’affaires liégeois François Fornieri. Celui-ci devait en principe s’emparer de 50 % de l’actionnariat rouche et devenir coadministrateur délégué avec Bruno Venanzi, qui gardait toutefois son poste de Président.

Aujourd’hui, l’accord dont la finalisation était prévue pour le 31 octobre dernier au plus tard, n’est plus d’actualité. « Le Standard de Liège et Bruno Venanzi ont mis un terme à leur négociation avec Monsieur Fornieri pour un partage du capital de la S.A. Standard de Liège. Avec plus de 99 % des actions du club, Bruno Venanzi en reste l’actionnaire majoritaire et le Président », indique le communiqué plutôt laconique publié par le Standard sur les réseaux sociaux.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct