À la Chambre, l’exposé sur la numérisation de la justice perturbé par des problèmes de wifi

Vincent Van Quickenborne, lors d’une réunion de son exposé sur la numérisation de la justice
Vincent Van Quickenborne, lors d’une réunion de son exposé sur la numérisation de la justice - Belga

C’est avec un certain sens de l’autodérision que le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, a entamé ce mardi, en commission justice, la présentation de sa note de politique générale. La majeure partie des membres de la commission y participaient en vidéoconférence, et il a fallu un bon quart d’heure pour que la transmission soit plus ou moins opérationnelle. Tantôt on voyait le ministre en tout petit sur l’écran, tantôt en plus grand ; le son passait (« vous m’entendez ? ») ou pas. « Apparemment, le wifi a sauté… Et on va parler de la justice numérique ! », a d’abord déploré, en voix off puisqu’on ne voyait plus son image, le ministre. « De toute évidence, on n’y arrivera jamais ! Coupez la caméra pour faire une économie de bande passante… C’est vraiment votre réseau qui est en-dessous de tout ! ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct