USA: la Cour suprême est peu encline à invalider l’assurance santé de millions d’Américains

USA: la Cour suprême est peu encline à invalider l’assurance santé de millions d’Américains

La Cour suprême a semblé sceptique mardi face à la demande du gouvernement de Donald Trump d’invalider entièrement la loi-phare de Barack Obama sur l’assurance santé, que le président sortant a déjà échoué à abroger au Congrès.

En pleine pandémie, la plus haute juridiction américaine a examiné pour la troisième fois cette loi de 2010 surnommée « Obamacare », que les républicains n’ont jamais cessé de contester dans l’arène politique et en justice.

En 2012 et en 2015, elle a validé cette réforme avec des courtes majorités, mais elle a depuis été profondément remaniée. Trois de ses neuf sages ont été nommés par Donald Trump et la dernière arrivée, Amy Coney Barrett, confirmée une semaine avant la présidentielle du 3 novembre, a dans le passé critiqué ces deux arrêts.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct