Standard: les dessous du clash entre François Fornieri et Bruno Venanzi

Photo News
Photo News

«  Le Standard de Liège et Bruno Venanzi ont mis un terme à leur négociation avec Monsieur Fornieri pour un partage du capital de la S.A. Standard de Liège. Avec plus de 99 % des actions du club, Bruno Venanzi en reste l’actionnaire majoritaire et le président. »

C’est par ce communiqué publié sur son site internet, mardi matin, que le Standard a officialisé la rupture avec le fondateur de la société pharmaceutique Mithra, qui en vertu du mariage annoncé en grande pompe le 3 août dernier, devait soulager les finances d’un club qui avait dû passer par la Cour Belge d’Arbitrage pour le Sport (CBAS) pour obtenir sa licence pour le football professionnel. Il était prévu qu’il entre au capital du club liégeois en en devenant le coadministrateur, avec Bruno Venanzi, mais aussi qu’il intègre le capital de la S.A. Immobilière Standard de Liège chargée de faciliter la rénovation du stade de Sclessin.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct