Les blockbusters délaissent les cinémas pour votre salon

Vu la qualité visuelle des séries blockbusters comme «The Mandalorian», peut-on imaginer qu'elles soient un jour proposées au... cinéma?
Vu la qualité visuelle des séries blockbusters comme «The Mandalorian», peut-on imaginer qu'elles soient un jour proposées au... cinéma? - D.R.

Le « blockbuster » Disney de l’année sera donc une série, 2020 en a décidé ainsi. Produit d’appel de la plateforme Disney +, The Mandalorian a réconcilié tous les fans de Star Wars avec la boîte à Mickey en leur offrant ce qu’une nouvelle trilogie et deux spin-offs sur grand écran n’avaient pas réussi à faire : du nouveau.

La série, dont la deuxième saison se dévoile au compte-gouttes depuis le 30 octobre (un épisode tous les vendredis), n’a d’ailleurs rien à envier aux films de l’écurie Disney. Avec huit épisodes de trente minutes par saison, elle est même plus digeste que les interminables allées et venues des superhéros Marvel. Le format colle mieux aux habitudes de l’époque. Niveau budget, avec 15 millions de dollars par épisode, The Mandalorian joue dans la cour de Game of Thrones, offrant une qualité visuelle qui gagnerait à être appréciée sur grand écran…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct