Les «rassuristes» en roue libre

Les Français leur ont trouvé un nom : les « rassuristes ». Lisez, les experts qui minimisaient la deuxième vague. Il ne s’agit aucunement d’une spécificité belge, on en trouve aux quatre coins de la planète. Chez nous, côté flamand, c’est le professeur en Economie de la Santé Lieven Annemans qui a enfilé ce costume. Et côté francophone, c’est Jean-Luc Gala, qui se présente comme infectiologue et chef de clinique à Saint-Luc. En retraçant la chronologie du mois de septembre, on retrouve le professeur Gala dans de (très) nombreuses sorties médiatiques, avec un discours décapant. Qui n’a sans doute pas aidé à mesurer la gravité de la vague qui tissait sa toile.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct