L'économie britannique a rebondi de 15,5% au troisième trimestre

L'activité s'est relancée au cours de l'été après un effondrement historique du PIB de 19,8% au deuxième trimestre du fait du premier confinement décidé face à la pandémie, selon des chiffres publiés jeudi par le Bureau national des statistiques (ONS).

Malgré cette reprise, le PIB reste inférieur de 9,7% à son niveau de fin 2019, soit avant la crise sanitaire.

Au troisième trimestre, l'économie a profité à la fois d'un fort rebond des dépenses des ménages et de l'investissement des entreprises, qui avaient été gelés une bonne partie du printemps.

En revanche, le mois de septembre montre des signes d'essoufflement de la croissance, qui n'a été que de 1,1% d'un mois sur l'autre.

Durant cette période, des restrictions ont été mises en place dans de nombreuses régions du Royaume-Uni, notamment dans le centre et le nord de l'Angleterre, face au début de la seconde vague de Covid-19.

Ces mesures se sont renforcées au cours du mois d'octobre, avant de déboucher sur la mise en place d'un reconfinement en novembre pour un mois en Angleterre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct