Plus de 33 milliards d'euros envoyés par des résidents en dehors de l'UE en 2019

La majorité des transferts personnels se compose de flux d'argent envoyés par les migrants dans leur pays d'origine, selon Eurostat.

Les transferts personnels extra-UE étaient principalement dirigés vers l'Asie et l'Afrique du Nord (20% chacune du total des flux sortants extra-UE), suivis par les pays européens hors-UE (19%), l'Amérique du Sud (16%) et l'Afrique centrale et australe (12%). Proportionnellement à tous leurs flux sortants (y compris intra-UE), c'est l'Espagne (93% de ses flux sortants), la Pologne (87%), la Belgique (86%), l'Italie et la Lituanie (85%) qui enregistrent le plus de flux sortants en dehors des frontières de l'Union.

Tous flux confondus (intra- et extra-européens), les flux sortants de transferts personnels en 2019 ont été les plus élevés depuis la France (11,9 milliards d'euros), suivie de l'Espagne (8,5), de l'Italie (6,7), de l'Allemagne (5,4) et de la Belgique (1,4).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct