Le roman, c’est le royaume de la liberté

Jean-Claude VANTROYEN - journaliste
PHOTO:Bruno DALIMONTE.
Jean-Claude VANTROYEN - journaliste PHOTO:Bruno DALIMONTE. - LESOIR

Le prix Médicis de l’essai a été attribué à Karl Ove Knausgaard pour le sixième et dernier tome de son autobiographie Mon combat. « Je suis extrêmement heureux », a lancé l’auteur norvégien lors d’une séance Zoom réalisée par les organisateurs du prix avec les trois auteurs lauréats et des journalistes. « Mais en Norvège, mon livre est considéré comme un roman, pas comme un essai. » Tiens ! Ce qui compte, là en effet, c’est la vie, quasi au jour le jour, de l’écrivain, et surtout l’écriture de cette vie. Un exercice d’auto-exploration et un exercice littéraire à la fois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct