Espagne, Grèce, Brésil, France, Suisse: les cinq matches-clés de Roberto Martinez à la tête des Diables rouges (vidéos)

Photo News
Photo News

Belgique-Espagne 0-2 (01/09/2016)

Pour sa première rencontre à la tête des Diables, Roberto Martinez opte pour la continuité, avec un système classique (4-5-1), Origi en pointe à la place de Lukaku, Batshuayi et Benteke, tous trois sur le banc. À l’époque, le coach national voyant encore l’ex-Lillois comme un avant-centre. L’idée était de prendre en contre une équipe espagnole bien plus rodée tactiquement, et d’observer surtout ce que sa nouvelle équipe pouvait lui proposer dans ce schéma. Ces nonante minutes et cette défaite lui ont rapidement fait comprendre que la Belgique ne pouvait pas grandir dans cette philosophie, ce qui l’a poussé à modifier son système de jeu dès la rencontre suivante, à Chypre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct