Natacha Duroisin (UMons): «L’écart entre les élèves d’une même année est plus important»

Entretien

Depuis plusieurs mois, une équipe de chercheurs de l’Université de Mons mène plusieurs enquêtes à grande échelle auprès des enseignants de la FWB. Avec pour objectif d’évaluer les effets de la crise sanitaire sur l’enseignement et les apprentissages scolaires. La première enquête qui portait sur la perception des enseignants durant le confinement a déjà livré ses secrets. Quant à la seconde, les résultats devraient être connus d’ici deux semaines. Mais l’une des auteures, Nathalie Duroisin, professeure à l’Ecole de Formation des Enseignants de l’UMons, nous livre déjà quelques éléments.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct