Le recteur de la grande mosquée de Paris: «Les imams doivent diffuser un contre-discours»

«La laïcité est une chance pour l’islam. Je considère que c’est ici, en France, que la beauté de cette religion va être enfin connue.»
«La laïcité est une chance pour l’islam. Je considère que c’est ici, en France, que la beauté de cette religion va être enfin connue.» - Cyril Zannettacci/VU.

ENTRETIEN

C’est un homme qui parle peu. Mais qui, depuis son installation à la tête de la grande mosquée de Paris en janvier dernier, agit beaucoup. Chems-Eddine Hafiz veut apporter sa pierre à l’édifice d’un islam apaisé face aux fanatiques. Il a reçu les journaux de l’alliance LéNa, dont Le Soir.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct