Larrouturou: «Proposer une nouvelle taxe européenne sur les transactions financières en 2024 serait ridicule»

L’eurodéputé français Pierre Larrouturou a entamé sa troisième semaine de grève de la faim ce jeudi.
L’eurodéputé français Pierre Larrouturou a entamé sa troisième semaine de grève de la faim ce jeudi. - AFP.

Ce jeudi, l’eurodéputé français Pierre Larrouturou entamait sa troisième semaine de grève de la faim. « Je vais bien, je suis suivi par les médecins du Parlement, je me suis acheté des bretelles, j’ai perdu neuf kilos », nous dit-il, alors qu’il sort d’une séance plénière dans l’hémicycle de l’institution où il poursuit son combat. Ce qu’il veut, c’est que l’on taxe la spéculation pour dégager, selon les calculs, 57 milliards d’euros par an en faveur des soins de santé et de la lutte contre le changement climatique. Sur base de la proposition de taxe sur les transactions financières (TTF) présentée en 2011 par la Commission.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct