Stephen Markley Grand Prix de littérature américaine

Stephen Markley.
Stephen Markley. - Michael Amico/Albin Michel.

Le prélude s’ouvre sur une scène patriotique et macabre : « Il n’y avait pas de corps dans le cercueil. C’était un modèle Star Legacy rose platine en acier inoxydable 18/10 qu’on avait loué au Walmart du coin et enveloppé dans un grand drapeau américain. » La cérémonie est un hommage au caporal Richard Jared Brinklan, tué en Irak.

Car la génération dont s’empare l’écrivain est celle qui avait, après les attentats du 11 septembre, à faire des choix, à s’engager. Les opinions divergent, les discussions opposent parfois ceux qui se croyaient amis et qui se découvrent très éloignés les uns des autres. Mais une chose les rassemble : le sentiment de se trouver dans un pays qui a perdu ses points de repère et les cherche là où ils ne se trouvent probablement pas – un peu à l’image des armes de destruction massive qui furent le prétexte à une guerre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct