Margaux Vranken: «La musique aide à trouver du sens»

Margaux Vranken dans le Bunker Studio de Brooklyn, en novembre 2018.
Margaux Vranken dans le Bunker Studio de Brooklyn, en novembre 2018. - Gulnara Khamatova.

Margaux Vranken est allée un an aux Etats-Unis, à Berklee, à Boston, une école de musique plus que renommée, où elle s’est fait des rencontres musicales et humaines, où elle a partagé sa passion au sein d’une communauté, où elle a fait de la musique, et de la bonne. Résultat ? Un album composé là-bas, enregistré là-bas avec des musiciens de là-bas, mais publié par un label d’ici, Igloo. Et qui est étonnant.

«  J’avais écrit tout un tas de morceaux pendant mon année à Berklee, explique Margaux Vranken. Mon projet de fin de master comprenait un quatuor à cordes. Il y a eu un concert de présentation finale, mes parents sont venus, c’était la fête. Et j’ai gardé la majorité des morceaux de ce concert pour réaliser l’album. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct