Engie fait le tri dans ses services et envisage une vente de GTT

Le géant de l'énergie, maison-mère d'Electrabel, a fait ces annonces en parallèle de la publication de ses résultats, en baisse sur neuf mois en raison de la pandémie de Covid-19. Le groupe a toutefois confirmé ses objectifs annuels après un meilleur troisième trimestre.

Engie avait annoncé fin juillet de nouvelles orientations stratégiques et dit réfléchir à l'avenir de ses activités de services, sur un périmètre représentant environ 2/3 de leur chiffre d'affaires, soit 12 à 13 milliards d'euros. Ce découpage a été précisé vendredi.

Engie conservera les activités de réseaux urbains de chaleur et de froid, production d'énergie décentralisée, efficacité énergétique, activité de "ville intelligente", mobilité verte et ingénierie.

Pour les autres services qui doivent sortir de l'orbite d'Engie, une nouvelle entité va être créée. Elle comprend les activités d'installations électriques, de chauffage, ventilation et climatisation ainsi que les services liés à l'information et la communication.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct