Son message à la jeunesse: «Apprendre à vivre, non à ramper comme un chien»

Son message à la jeunesse: «Apprendre à vivre, non à ramper comme un chien»
Samuel Aranda

Vous avez toujours prôné la liberté absolue de l’expression contre toute censure. De récents attentats en Europe montrent que le droit au blasphème n’est plus aussi garanti qu’avant (même si beaucoup en ont fait les frais auparavant). Qu’en pensez-vous ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct