Femmes en deuil sous la menace

Kiran Millwood Hargrave, une poétesse devenue conteuse.
Kiran Millwood Hargrave, une poétesse devenue conteuse. - Tom de Freston.

Kiran Millwood Hargrave a raison d’écrire, dans la note par laquelle elle prolonge de quelques pages son roman Les graciées  : « Malgré les quatre cents ans qui nous séparent de cette époque, nombreux sont les échos de la nôtre que j’y ai trouvés. » La première expérience sur le terrain de la fiction pour adultes d’une poétesse et autrice pour jeunes multiprimée est une belle réussite. Elle puise dans ce qui rend la condition féminine si singulière à travers les siècles. Malgré les handicaps, les femmes de pêcheurs de l’île de Vardø, au début du XVIIe siècle, montrent une capacité peu commune à résister, quels que soient les événements terribles qui surviennent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct