«Tableau Delvaux»: «Sois aussi courageux que tu le peux»

Le 7 novembre 2018, Donald Trump ordonnait que l’on s’empare du micro tenu par le journaliste de CNN Jim Acosta, coupable, aux yeux du Président, de poser des questions qui ne lui convenaient pas...
Le 7 novembre 2018, Donald Trump ordonnait que l’on s’empare du micro tenu par le journaliste de CNN Jim Acosta, coupable, aux yeux du Président, de poser des questions qui ne lui convenaient pas... - Reuters.

Cela fait quatre ans que je couvre cette présidence. Au fil des jours, la plupart de mes collègues ont laissé tomber les bras face aux propos du Président, ils se sentaient dépassés, désabusés. Moi j’ai voulu tenir bon, continuant chaque jour à vérifier chaque parole, à dénoncer chaque mensonge et incohérence. Surtout ne pas lâcher. » Alors que la victoire de Joe Biden est soudain annoncée, le correspondant de CNN à la Maison Blanche fend l’armure devant ce lieu du pouvoir en train de vaciller. On sent son soulagement et son émotion suite à cette libération – « enfin ! ». On perçoit la souffrance aussi de cette entrée en résistance il y a quatre ans, d’un journaliste en première ligne face à ce président qui les détestait tant, lui, son média et ses confrères.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct