Coronavirus: en cette période de l’année, la contamination par aérosols est plus importante

Coronavirus: en cette période de l’année, la contamination par aérosols est plus importante
Getty images

Avec l’automne et à l’approche de l’hiver, saisons où l’on est davantage à l’intérieur, « il faut reprendre en considération » l’impact des micro-aérosols sur la contamination par le coronavirus au sein de la population, a estimé le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus Yves Van Laethem. Il s’agit des microgouttelettes qui restent, au vu de leur légèreté, en suspension dans l’air.

Lors de la première vague, le risque était principalement évalué comme important dans les hôpitaux, lors des manipulations en soins intensifs, souligne Yves Van Laethem. « La majorité des scientifiques estimaient que les aérosols jouaient très peu pour le public en général. » De plus, un confinement complet avait été très rapidement décrété.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct