De Radiguès: «Personne n’aurait misé sur Mir en début de saison»

@News
@News

Dimanche dernier, Joan Mir a sans doute accompli un pas important vers sa première couronne mondiale dans la catégorie-reine de la moto. En décrochant sa première victoire en Grand Prix à ce niveau, il est aussi devenu le neuvième vainqueur différent de la saison. C’est peu dire qu’une fois le « chat » Marquez parti, les souris ont dansé.

« Ce qui est amusant, c’est que personne n’aurait misé un cent sur Joan Mir en début d’année », fait remarquer Didier de Radiguès. « L’an passé, il a régulièrement été dominé par son équipier Alex Rins chez Suzuki. Dans les premiers GP de la saison, il s’est montré fort discret. Après trois courses, il n’avait marqué qu’une seule fois des points : 11 alors que Quartararo affichait déjà 59 unités au compteur. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct