L’Union Saint-Gilloise obtient gain de cause dans son litige avec Faïz Selemani

Faïz Selemani
Faïz Selemani - Photo News

Le club bruxellois de D1B l’a annoncé vendredi. Selemani devra verser une indemnité de 500.000 euros majorée des intérêts à son ancien employeur.

Selemani, 26 ans, avait cassé son contrat avec l’Union Saint-Gilloise de manière unilatérale durant l’été 2019 après avoir été renvoyé dans le noyau B. Le joueur comorien s’était également vu interdire l’accès à l’entraînement de l’équipe première. Quelques jours plus tard, Selemani s’était engagé avec Courtrai sans qu’aucune somme ne soit versée au club bruxellois qui a contesté le transfert.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct