Une prime d’encouragement pour le personnel hospitalier

C’est le personnel hospiralier qui tient notre pays debout, estime le ministre de la Santé.
C’est le personnel hospiralier qui tient notre pays debout, estime le ministre de la Santé. - Pierre-Yves Thienpont.

La Vivaldi souffle le froid puis le chaud sur le personnel hospitalier. Après avoir fait passer il y a dix jours une loi qui permet la délégation d’activités infirmières dans des conditions jugées beaucoup trop large par les syndicats, le ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Frank Vandenbroucke (SP.A), a annoncé samedi le versement, avant la fin de cette année, d’une prime exceptionnelle d’un maximum de 985 euros bruts pour le personnel des hôpitaux. De quoi ravir les 165.000 équivalents temps plein concernés.

« Cette deuxième vague de covid demande à nouveau un investissement surhumain de notre personnel hospitalier, argumente Frank Vandenbroucke. Tous ces hommes et ces femmes dans nos hôpitaux méritent cette prime d’encouragement pour les efforts exceptionnels qu’ils fournissent. Non pas parce qu’ils le demandent, mais bien parce qu’ils le méritent du fait que, pour la deuxième fois, ce sont eux qui tiennent notre pays debout. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct