Rentrée: «Nous aurions dû avoir un renforcement temporaire de l’offre des TEC», regrette Pierre-Yves Jeholet

Pierre-Yves Jeholet (MR)
Pierre-Yves Jeholet (MR) - Photo News

Un accord a été trouvé dimanche entre les organisations syndicales et la direction du TEC concernant la mise en place du renforcement temporaire des lignes de bus les plus fréquentées via des autocars privés à partir du lundi 23 novembre.

Mais le ministre-président de la Fédération wallonie-Bruxelles regrette que cette solution ne soit d’application que la semaine prochaine. « En ce jour de rentrée scolaire, nous aurions dû avoir un renforcement temporaire de l’offre des TEC là où les bus sont particulièrement remplis. Les syndicats s’y opposent ! Décidément, certains ne veulent pas se montrer solidaires durant cette crise… », a déclaré Pierre-Yves Jeholet sur Twitter.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct