Attentat déjoué du Thalys en 2015: le tireur reconnaît «l’ensemble des faits»

Attentat déjoué du Thalys en 2015: le tireur reconnaît «l’ensemble des faits»

Il était monté dans le train armé d’une kalachnikov et près de 300 munitions : au premier jour de son procès devant la cour d’assises spéciale à Paris, le tireur du Thalys a reconnu qu’il comptait commettre un attentat avant d’être maîtrisé par les passagers.

« Vous reconnaissez l’ensemble des faits ? «, lui demande le président en début d’après-midi. « Oui, l’ensemble », répond Ayoub El Khazzani, Marocain de 31 ans.

Pendant la matinée, le président était longuement revenu sur la journée du 21 août 2015 et la préparation de cet attentat, piloté par le coordinateur des attentats du 13-Novembre, Abdelhamid Abaaoud, avec qui El Khazzani était arrivé en Europe depuis la Turquie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct