Défense: la guerre du futur se prépare aujourd’hui

Cette guerre du futur, c’est le quotidien des majors Jonathan Shakir et Jeroen Van Eyck qui œuvrent au sein département «stratégies» et plus particulièrement dans la cellule développement des capacités cyber, télécommunication et information.
Cette guerre du futur, c’est le quotidien des majors Jonathan Shakir et Jeroen Van Eyck qui œuvrent au sein département «stratégies» et plus particulièrement dans la cellule développement des capacités cyber, télécommunication et information. - Dominique Duchesnes

A quoi devra ressembler l’armée de demain ? A quels besoins devra-t-elle répondre et surtout quels seront les ennemis du futur ? Dans sa note d’orientation politique, Ludivine Dedonder, la ministre PS de la Défense, s’arrête sur plusieurs points qui sont pour elle essentiels. « La menace hybride de puissances étrangères visant à créer la discorde en Europe par la désinformation et le populisme représente désormais un défi majeur pour la Belgique et ses alliés », estime-t-elle. « La numérisation de la société ne cesse de progresser et crée, dans le même temps, de nouvelles vulnérabilités. Ces menaces hybrides concernent évidemment aussi le monde virtuel, qui devient un nouveau domaine opérationnel ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct