La Pro League recommande aux clubs de ne pas partir en stage hivernal à l’étranger

Le Standard lors de son dernier stage hivernal.
Le Standard lors de son dernier stage hivernal. - Photo News

C’était presque devenu une tradition. Dès les premiers jours du mois de janvier, nos clubs professionnels mettaient le cap vers le sud de l’Espagne, le plus souvent, pour y préparer dans des conditions météorologiques plus clémentes qu’en Belgique, la deuxième moitié de saison, profitant au maximum de cette trêve hivernale de trois semaines pour faire le plein d’énergie. C’est ainsi que l’année dernière, le Standard et Zulte Waregem avaient trouvé refuge à Marbella, Genk à Benidorm, l’Antwerp à Alicante et Charleroi à El Saler, alors que San Pedro del Pinatar avait accueilli Anderlecht, Saint-Trond et Waasland-Beveren. Mieux, Courtrai avait été le seul club belge de l’élite à demeurer au pays.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct