Droit passerelle, chômage temporaire: le conseil des ministres approuve l’avant-projet de loi contenant les mesures de soutien

Droit passerelle, chômage temporaire: le conseil des ministres approuve l’avant-projet de loi contenant les mesures de soutien
Pierre-Yves Thienpont

Le conseil des ministres a approuvé lundi l’avant-projet de loi qui contient les mesures temporaires de soutien aux entreprises, indépendants, salariés et personnes vulnérables décidées dans le cadre de la pandémie de covid-19, a annoncé le Premier ministre, Alexander De Croo. Le texte sera soumis en urgence au Conseil d’État avant de revenir au gouvernement pour une deuxième lecture.

La plupart de ces mesures sont des prolongations de mesures déjà décidées antérieurement, d’autres sont de nouvelles mesures.

On relève ainsi l’amélioration temporaire du droit passerelle classique, notamment via une meilleure accessibilité pour les starters, et le maintien de la constitution de pension ; l’extension du chômage temporaire pour cause d’enfant en quarantaine ; l’augmentation du quota d’heures supplémentaires volontaires jusqu’à 220 heures dans le secteur des soins, les secteurs cruciaux et les secteurs essentiels.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct